Le Qi Gong m’a remis sur pied

Le Qi Gong m’a remis sur pied

Zhan Zhuang Qi Gong – Le Qi Gong de l’arbre (ou du pilier)

Oui le Qi Gong m’a remis sur pied alors que je traversais une période très difficile au niveau santé.

En fait, j’étais dans un état de santé vraiment préoccupant qui se dégradait de plus en plus sans que la médecine traditionnelle ne puisse m’aider (malgré mon état, tous les examens médicaux n’ont rien révélés).

Au moment le pire de cette situation, je dormais de plus en plus dans la journée tellement j’étais épuisé. Je ne pouvais presque plus conduire (ma femme devait m’emmener lorsque je devais faire plus de 10 kilomètres).

Comment le Qi Gong de l’arbre m’a aidé :

C’est à ce moment là que j’ai rencontré “par hasard” une pratique de Qi Gong : Zhan Zhuang Qi Gong – Le Qi Gong de la pratique du pilier ou de l’arbre et de la série légendaire Ba Duan Jin (les 8 pièces de brocart).

Lorsque j’ai commencé, je ne pouvais faire qu’un peu d’échauffement. C’est à dire que je faisais quelques cercles avec mes épaules et quelques cercles avec mes genoux pour les préparer à la pratique du Qi Gong mais je n’avais pas la force de faire plus.

En faisant cela tous les jours, chaque matin, à un moment donné, j’ai rajouté 1 minute de posture Wuji (c’est la posture de base debout en Qi Gong).

J’ai pratiqué cette posture immobile debout pendant 1 semaine puis j’ai rajouté 1 minute de posture de l’arbre pendant 1 autre semaine.

La semaine suivante, je suis passé à 3 minutes pendant 15 jours puis je suis passé à 5 minutes et cela pendant 3 semaines.

En persévérant, chaque jour, je retrouvais un peu plus de force et je sentais que cela m’aidait à commencer à sortir la tête de l’eau.

Même si d’autres pratiques de soins m’ont également aidé pour me rétablir, c’est vraiment ce Qi Gong qui m’a permit de commencer à retrouver plus de force vitale et avoir la force de traverser cette épreuve épouvantable dont je ne voyais pas venir le bout.

Et j’ai continué comme cela en passant ensuite à 10 minutes de pratique pendant 3 semaines puis 15 minutes… jusqu’à arriver à rester 20 minutes immobile dans la posture de l’arbre… Alors qu’au début il m’était impossible de tenir 1 minute dans cette posture sans avoir la sensation que j’allais m’écrouler.

Les 8 exercices précieux de la série légendaire Ba Duan Jin

J’ai pu ensuite pratiquer en plus les 8 mouvements de Qi Gong de la série Ba Duan Jin ( dont je connaissais une version avec la pratique préparatoire de l’Aïkido – que j’enseigne depuis 2008).

Pourquoi je vous raconte cette histoire :

Si je vous raconte cette histoire, c’est pour plusieurs raisons.

La 1ère, c’est pour partager que tout est possible avec de la persévérance… Tout ! J’avais sans arrêt à l’esprit que “Seul celui qui abandonne est sûr de ne pas réussir”. J’ai aussi une foi en la Source de la Vie qui m’a aidé à ne pas perdre espoir même lorsque la situation semblait perdue.

La 2ème, c’est pour témoigner que la pratique du Qi Gong peut vraiment être une aide inestimable même dans des cas critiques… à condition d’une pratique progressive et régulière.

Je souhaite à tous ceux et celles qui ont besoin du Qi Gong dans leur vie de rencontrer cet Art merveilleux… et d’en retirer d’innombrables bienfaits, non seulement pour eux mais aussi pour la répercussion que cela aura sur leur entourage et sur le monde.

🙂

Important : Cet article est donné à titre informatif. Consultez un médecin ou un thérapeute de votre choix si votre état de santé le nécessite.

Crédit Photo : Stéphane Talbot

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *